AMO-AMOE

AMO – AMOE Réemploi et Économie circulaire

Cycle Up a un rôle d’assistant maîtrise d’ouvrage (AMO) ou maîtrise d’œuvre économie circulaire sur les projets. L’objectif de ces missions est de valoriser au maximum la matière en priorisant le surcyclage (via le réemploi et la réutilisation) au décyclage. (Le décyclage est un procédé par lequel on transforme un déchet matériel en un nouveau matériau ou produit de qualité ou de valeur moindre).

Nous travaillons de la phase faisabilité, ou programme, à la réalisation, aux côtés des acteurs du projet afin de massifier le réemploi et la réutilisation des matériaux de construction.

Nous intervenons à l’échelle du site, mais aussi du territoire afin de faire le lien avec les potentiels repreneurs de matériaux ou avec d’autres sites pouvant approvisionner le projet en matériaux de réemploi. Aussi, de manière à obtenir l’adhésion à la démarche, nous mettons en place des ateliers de sensibilisation et formons les acteurs du projet comme les usagers des sites.

Selon notre méthodologie, le réemploi dans la construction passe par 3 axes que sont :

1. L’approvisionnement extérieur

2. Le réemploi in-situ

3. Le réemploi ex-situ.

A chaque phase nous réalisons des missions permettant de fiabiliser la démarche de réemploi au sein des projets. Chacune des étapes du réemploi selon ces trois axes est présentée dans le schéma ci-dessous.

Le réemploi in-situ

Notre objectif premier sur chaque projet est d’identifier des pistes de réemploi in-situ.

En effet la conservation sur site des matériaux est la démarche de réemploi la plus vertueuse en terme environnemental. Elle permet également de conserver l’historique du site. A cette fin, nous réalisons un diagnostic des ressources disponibles sur le projet. En fonction des éléments identifiés à cette étape nous produisons un catalogue de solutions de réemploi in-situ, d’ores et déjà mises en œuvre, ou conçues par notre équipe.

Le diagnostic ressources et le catalogue sont ensuite présentés à la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre. L’objectif est d’arbitrer sur les solutions de réemploi retenues ou de développer de nouvelles solutions puis de lancer les études de faisabilité. Une fois la faisabilité éprouvée, les études se poursuivent et nous rédigeons les pièces marché à destination des entreprise en vue de la dépose, de la transformation et/ou du reconditionnement et de la remise en œuvre des matériaux.

En phase chantier nous suivons d’abord les actions des entreprises relatives au réemploi. Ensuite, nous produisons un bilan du réemploi (économique, technique et environnemental) ainsi qu’un retour d’expérience à la livraison du bâtiment.

Le réemploi ex-situ

Le réemploi ex-situ est un levier permettant aux propriétaires de valoriser économiquement les produits-matériaux et équipements issus des chantiers ou futurs chantiers.

A la suite d’un diagnostic ressources, un arbitrage permet d’identifier le devenir des matériaux. Ainsi, le réemploi pourra se faire in-situ ou ex-situ, c’est à dire vers un chantier différent du chantier source. Cycle-up.fr permet de vendre ou de donner des éléments ayant encore une seconde vie potentielle et selon les propres conditions du vendeur qui reste propriétaire des matériaux.

Lors de la commercialisation, Cycle Up active son réseau d’acheteurs pour maximiser les ventes. Démarchage commercial, newsletters, visites de sites et recherche de filières associées, sont autant d’actions lancées. Dans la majeure partie des cas, cette période touche à son terme au moment du démarrage du curage.

L’idée est d’identifier des repreneurs au plus tôt, en amont du curage. Ensuite, il s’agit d’organiser les enlèvements au fur et à mesure de la dépose. Cette organisation en flux tendus permet d’impacter au minimum le planning de chantier. Cela minimise également le stockage sur site en prévoyant les enlèvements au moment où les éléments sont déposés. Dans certains cas les matériaux peuvent aussi être stockés en extérieur sur les espaces de stockage Cycle Up par exemple.

Un dispositif de traçabilité complet est mis en place afin de suivre le devenir des matériaux, à l’instar de l’évacuation des déchets. Pour ces derniers, un bon de commande est établi au moment de la vente et un bordereau d’enlèvement atteste la bonne reprise du produit.

Approvisionnement extérieur

Les besoins en matériaux du projet, qui n’auraient pu être satisfaits par les gisements issus de la déconstruction préalable ou le curage de l’existant (réemploi in situ), pourront alors être comblés par des matériaux de réemploi provenant d’autres chantiers alentours, mais aussi de filières locales de réemploi. On parle alors d’approvisionnement extérieur. Cette démarche peut également s’appliquer au projet lorsqu’il prend place sur un terrain nu sans ressources propres.

À partir d’un diagnostic des matériaux disponibles et récurrents sur un territoire prédéfini, nous développons des solutions de réemploi et réutilisation en fonction notamment de la programmation et des orientations architecturales du projet. Un dialogue s’engage ainsi avec l’ensemble des acteurs (MOA, architectes, BE, CT…) afin d’intégrer, au plus juste, les matériaux choisis à l’ouvrage sur les sujets techniques, économiques, logistiques, de travaux…

Selon les typologies d’éléments nous pouvons engager la recherche de gisements dès la phase conception. Nous pouvons également participer à la consultation des entreprises de travaux en tant qu’AMO ou AMOE. Nous assistons les acteurs du projet à la rédaction des marchés intégrant des matériaux de réemploi et pouvons par la suite accompagner les entreprises jusqu’à la fourniture des matériaux.

Service client

L’équipe Cycle Up est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et accompagner vos projets à chaque étape.

N’hésitez pas à nous contacter au 01.88.40.46.32
ou par mail à l’adresse suivante :