Choisir la bonne entreprise pour vos travaux de réemploi

Actualités Cycle Up Bonnes pratiques Rédigé par : Hajar Bourazki 15 février 2022

Les éléments de réponse à rechercher

Plusieurs éléments de réponse peuvent être demandés aux entreprises, ceux-ci serviront d’outils d’aide à la décision dans l’attribution du marché. Tout d’abord, la MOE doit s’assurer que l’entreprise a bien assimilé la portée de sa mission et les résultats attendus. Concrètement, elle peut lui demander de fournir l’organisation du chantier, du planning intégrant le réemploi, les références, les méthodes de dépose, de stockage, de remise en oeuvre, la gestion logistique…

Si la mission de l’entreprise comporte, en plus de la pose, la fourniture des matériaux de réemploi, celle-ci peut être amenée à dresser une liste d’acteurs spécialisés dans le domaine avec qui elle pourrait collaborer pour s’approvisionner en matériaux issus du réemploi.

Les entreprises candidates

C’est au tour des entreprises candidates au marché des travaux, de justifier auprès de la maîtrise d’œuvre, leurs compétences en matière de réemploi. L’entreprise doit démontrer qu’elle possède les capacités humaines et techniques pour la gestion de réemploi, du curage à la fourniture, en passant par l’exécution des travaux. Elle apportera dans sa candidature, des éléments de réponse à toutes les prescriptions de l’équipe de conception, détaillées dans le Dossier de Consultation des Entreprises (DPGF pour chiffrer la dépose et le conditionnement, le Plan d’Installation de Chantier, le planning…).

Nos astuces

Demandez aux candidats d’inclure (sans que ce soit un critère disqualifiant) dans leur réponse, un dossier de références comprenant des projets ayant intégré :

  • du réemploi,
  • une note méthodologique pour décrire le processus, de la fourniture à la pose ou de la dépose à la remise en œuvre,
  • une note décrivant leurs moyens humains et techniques pour les opérations de réemploi,
  • les risques anticipés sur le chantier.

Apporter une réponse à un besoin précis

Afin que les entreprises puissent apporter les éléments de réponse cités, il est primordial que l’architecte formule sa demande en exprimant clairement les objectifs de réemploi et en mettant à la disposition des soumissionnaires, tous les éléments nécessaires, à savoir le diagnostic ressources réalisé et les solutions de réemploi visées dans le projet.

L’architecte peut demander à l’entreprise de fournir des moyens de contrôle comme les bons de commandes et les factures afin d’assurer la traçabilité des matériaux achetés. L’objectif étant de garantir la fiabilité des sources d’achats. De plus, il est pertinent d’imposer à l’entreprise un rayon d’approvisionnement, afin que les matériaux proviennent d’une économie locale et favorisent ainsi la collaboration avec des acteurs du réemploi en circuit court.

Nos astuces

Le marché est attribué ? Accompagnez l’entreprise lors du chantier. Il est important d’assurer le suivi des travaux liés au réemploi. La moindre dépose inappropriée peut affecter la remise en œuvre des matériaux.

Accompagnez et suivez l’entreprise sur le chantier

L’entreprise candidate, bien qu’elle ait apporté tous les éléments de réponse demandés, a besoin d’un accompagnement sur chantier, parfois même de sensibilisation et de formation, comme ce fut le cas pour le chantier de la ferme du Rail, où une formation s’est avérée nécessaire pour aider l’entreprise à poser les carrelages dans les salles de bain selon des calepinages bien spécifiques.

Nos astuces

Donnez les moyens aux entreprises candidates ! Pour cela, il vous faudra :
– Formuler clairement les objectifs quantitatifs et qualitatifs.
– Organiser, en phase consultation, des visites sur chantier avec les entreprises.
– Leur fournir les diagnostics ressources réalisés, pour les informer sur les typologies de matériaux identifiés.
– Attirer leur attention sur les opportunités en réemploi à ne pas manquer

Contenu rédigé par Hajar BOURAZKI et Coline BLAISON

Articles similaires
21 juillet 2022
Focus partenaire : HESUS, des solutions durables pour les terres de chantier

HESUS, société d’économie circulaire dans le secteur du BTP, a été un des premiers partenaires de Cycle Up au lancement de sa plateforme, et nous nous sommes rapidement alliés pour accompagner les acteurs du BTP dans leurs problématiques de déchets de chantier. La mission d’HESUS 260 millions de tonnes, c’est le volume de déchets produit…

21 juillet 2022
Retour d’expérience sur un projet de réemploi : aménagement de bureaux

Thomas Mathieu, directeur de l’agence d’événements digitaux, Bisons.io, nous parle de son expérience récente d’un projet de réemploi. Alors que sa société commence à grossir, Thomas trouve des bureaux de 160m2 au centre de Lyon. Cet espace, historiquement des locaux de médecine du travail, nécessite beaucoup de transformation avant de devenir des bureaux pour les…

7 juin 2022
Les lauréats du concours Upcycling 2022

« Matériaux immortels – réanimons la matière » Cycle Up lançait début 2022 un concours à destination des étudiants et jeunes diplômés en architecture, design ou ingénierie autour de l’upcycling. Le principe ? Proposer un équipement d’ameublement ou d’aménagement détournant ou assemblant au minimum l’un des 3 matériaux suivants, et ce dans une démarche de réemploi ou…