Retour sur une mission d’accompagnement au réemploi

Articles et actualités Rédigé par : Ellie Dana 5 février 2021

Retour sur le projet Carré Vert, projet missionné par Crédit Agricole Immobilier, par l’intermédiaire de GreenAffair. Début 2020 nous avons réalisé un diagnostic des ressources disponibles in situ et avons également assuré la commercialisation des matériaux audités sur notre site www.cycle-up.fr.

Le but de cette opération menée par la maîtrise d’ouvrage, Crédit Agricole Immobilier, visait à déconstruire un ancien ensemble de bâtiments de bureaux tout en minimisant l’impact environnemental de la rénovation et notamment la production de déchets en visant le réemploi ex-situ et, si possible, in situ, d’une partie des matériaux concernés par la rénovation.

Informations sur le projet

Surface des bâtiments existants

20 000 m² (superstructure)

Typologie des bâtiments existants

Bureaux

Travaux

Rénovation (mise à nu de l’ossature et réhabilitation)

Périmètre
  • Aménagements intérieurs
  • Aménagements extérieurs
  • Equipements techniques
Les différents intervenants
  • MOA : Crédit Agricole Immobilier
  • AMO réemploi : Cycle Up
  • Entreprises de curage et de stockage : NEOM + La Ressourcerie du BTP

Retours sur l’opération

La phase de diagnostic ressources a permis d’identifier 74 types d’éléments réemployables sur le site de Carré Vert. 47 matériaux ont été vendus sur notre plateforme en deux mois.

La commercialisation des matériaux s’est effectuée en deux temps :

  • Une première phase a permis de mettre en ligne les matériaux diagnostiqués via notre plateforme cycle-up.fr.
  • Dans un second temps, il a été proposé à la MOA un lieu de stockage et de logistique géré conjointement par NEOM et La Ressourcerie du BTP. L’objectif était de poursuivre en direct la commercialisation une fois les matériaux hors du chantier, afin d’en favoriser un maximum leur réemploi.

Chiffres clés de l’opération

Dépose et enlèvement

Sur les 47 transactions réalisées :

  • 98% des matériaux ont été déposés et enlevés pour réemploi,
  • 2% ont été déposés, enlevés puis retournés et ont donc été redirigés vers d’autres filières de valorisation.

Impact environnemental

Afin de mesurer l’impact environnemental positif sur ce projet, nous nous sommes appuyés sur deux indicateurs :

  • La masse totale de déchets détournés d’une mise en décharge.
  • La quantité de carbone non émise dans l’atmosphère, en comparaison à un matériau équivalent neuf.
Masse de déchets évitésQuantité de carbone non émis (T CO₂ eq)
Total estimé durant l’audit53,51326,25
Total réel après dépose et enlèvement6,568,982
Pourcentage de conversion par rapport au gisement total12,3%24,2%

Conclusion

Malgré un temps de commercialisation court, le nombre de matériaux réemployés a été conséquent. Nous sommes heureux d’avoir pu collaborer avec la Ressourcerie du BTP, cela nous a permis d’augmenter les chances de réemploi des matériaux.

Ce projet porté par la MOA possédait un gisement important de matériaux avec un potentiel fort de réemploi, ce qui a pu aboutir à un bénéfice de 23,7% du gain estimé lors du diagnostic ressources.

Articles similaires
Blog - Interview IFFEN
25 mars 2021
Retour d’expérience d’un projet de réaménagement de salles de classe par l’IFFEN

En Octobre 2018 l’IFFEN, Institut Français de Formation en Energétique, a fait appel à nos services, dans le but de trouver des matériaux de réemploi pouvant répondre à leurs besoins.

Blog post - REX projet PERIAL
18 janvier 2021
Retour d’expérience de PERIAL Asset Management sur une mission de réemploi

La maîtrise d’ouvrage PERIAL a souhaité remettre en état des bureaux situés à Boulogne Billancourt. L’objectif était de minimiser l’impact environnemental de cette rénovation et notamment la production de déchets en visant le réemploi ex-situ des matériaux issus du curage.

Blog post - Massification du réemploi
18 décembre 2020
Le réemploi, une pratique à massifier

Les acteurs de la construction sont de plus en plus nombreux à se montrer concernés par la question du réemploi et de la réutilisation dans le domaine du bâtiment. Cette pratique vient répondre à de nombreuses attentes. Cependant sa méthode d’intégration sur chantiers reste encore floue pour certains.