Klépierre et Cycle Up s’engagent en faveur de l’économie circulaire

Actualités Cycle Up Rédigé par : Christophe Dugourd 4 décembre 2018
Cycle Up et Act for good de Klépierre

Klépierre, leader paneuropéen des centres commerciaux, signe un partenariat avec Cycle Up, spécialiste du réemploi de matériaux de construction et de l’écologie circulaire, pour généraliser la valorisation de ses matériaux lors d’opérations de rénovation de ses centres commerciaux.

L’engagement de Klépierre

Dans le cadre de sa politique RSE, Act For Good®, Klépierre développe des partenariats avec des start-up innovantes afin de déployer des initiatives en faveur des territoires et de la préservation de l’environnement. Ce partenariat sur le thème de l’économie circulaire avec Cycle Up va permettre aux projets de développements mis en œuvre par Klépierre de donner une seconde vie aux matériaux, de réduire les émissions carbones des projets et de renforcer l’ancrage des centres commerciaux dans leurs territoires d’implantation. Le Groupe répond ainsi à ses engagements en termes de contribution à l’économie circulaire et de participation à l’économie locale.

Cycle Up accompagne Klépierre sur deux projets de rénovation de ses centres commerciaux. Situé à Créteil et à Grenoble, avec son expertise, ses conseils et des exemples de bonnes pratiques. De son côté, la start-up forme les équipes du Groupe en charge des projets à l’identification des matières réutilisables. Ainsi qu’à l’usage de la plateforme digitale qui permet d’acheter ou de revendre les matériaux de construction.

 « L’économie circulaire est la promesse d’une nouvelle source d’approvisionnement de matériaux et de solutions bas carbone pour le développement d’un immobilier au service des enjeux des territoires. Les acteurs doivent maintenant normaliser et sécuriser les modalités de transaction pour amplifier cette dynamique. » s’enthousiasme Sébastien Duprat, directeur général de Cycle Up.

« Cette démarche témoigne de la volonté de Klépierre d’intégrer la performance RSE au cœur de sa stratégie de développement. Répond à nos enjeux du quotidien et renforce l’attractivité de nos actifs dans leur environnement, précise Michaël Farbos, directeur du développement du groupe Klépierre. Ce partenariat s’intègre également dans la politique innovation du Groupe. Puisqu’il est l’un des pilotes des 9 chantiers innovation de Klépierre, « déchets et économie circulaire. »

Que fait Klépierre :

Klépierre, leader paneuropéen des centres commerciaux, associe une expertise en termes de développement, de gestion locative et d’asset management. Le portefeuille de la Société est estimé à 24,6 milliards d’euros au 30 juin 2018, et compte de grands centres commerciaux dans 16 pays en Europe continentale, qui accueillent au total 1,1 milliard de visiteurs par an. Klépierre détient une participation majoritaire (56,1 %) dans Steen & Strøm, première société foncière scandinave de centres commerciaux. Klépierre est une Société d’investissement immobilier cotée (SIIC) française,. Elle est aussi membre d’indices éthiques. Comme le DJSI World et Europe, FTSE4Good, STOXX® Global ESG Leaders. Ou encore, Euronext Vigeo France 20 et World 120. Enfin, elle figure sur la « Liste A » du CDP. Ces distinctions soulignent l’engagement du Groupe dans une démarche proactive de développement durable. Ainsi qu’un leadership mondial du Groupe dans la lutte contre le changement climatique.

Article extrait du site : Klepierre

Articles similaires
Projet 35 capucines
20 juin 2024

Retour d’expérience d’un projet de réemploi par une entreprise de construction : le projet 35 Capucines

Brian NKONKI MIKANDA, Ingénieur travaux chez Fayat, une grande entreprise de travaux en bâtiment, a accepté de répondre à nos questions dans le cadre d’une collaboration avec Cycle Up sur le projet de rénovation Capucines. Un chantier sur lequel Fayat…

28 mai 2024

Définir et traduire une stratégie de réemploi sur un projet d’aménagement

À travers des projets de renouvellement urbain, de réhabilitation de friches et de fabrication des quartiers, les aménageurs sont initiateurs de nombreuses transformations du territoire. Leur position permet une visualisation globale des flux de matériaux à différentes échéances et échelles…

ESS cycle up et muto
2 avril 2024

Acteurs de l’ESS, n’hésitez plus, optez pour des matériaux issus du réemploi !

De nombreux acteurs et associations de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) cherchent à réduire leurs dépenses par faute de moyens. L’achat de matériaux est le parfait exemple d’un coût qui peut se réduire très facilement. Et si, plutôt que d’opter…