Acteurs de l’ESS, n’hésitez plus, optez pour des matériaux issus du réemploi !

Bonnes pratiques Rédigé par : Team Cycle Up 2 avril 2024

De nombreux acteurs et associations de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) cherchent à réduire leurs dépenses par faute de moyens. L’achat de matériaux est le parfait exemple d’un coût qui peut se réduire très facilement. Et si, plutôt que d’opter machinalement pour des matériaux neufs, vous vous tourniez vers des matériaux issus du réemploi ? 

Nous vous proposons quelques conseils pour faciliter cette transition vers une économie plus circulaire et responsable. 

Élargissez vos sources d’approvisionnement

La première étape consiste à élargir vos horizons. Mécaniquement, il n’est pas rare de se diriger par habitude vers des chaînes de distribution traditionnelles. Avec les problématiques d’inflation actuelle et surtout la prise de conscience de l’impact de ces achats auprès de fabricants souvent lointains, il est temps d’explorer les différentes opportunités de récupération de matériaux issus du réemploi. 

Chez CYCLE UP, nous vous proposons une marketplace innovante permettant l’achat et la vente de matériaux de réemploi partout en France, avec pour objectif de leur trouver une seconde vie et d’éviter leur mise en déchet. En achetant ou en revendant ses matériaux inutilisés, il n’a jamais été aussi simple d’économiser durablement ! Les marketplaces spécialisées dans le réemploi sont de réelles mines d’or pour trouver des matériaux à bas prix et souvent de très bonne qualité.

Cycle Up, plateforme réservée aux professionnels, collectivités ou associations, offre une grande variété de matériaux, disponibles de suite ou à réserver sur un chantier pour dans quelques semaines ou mois. Pour acheter sur Cycle Up, il suffit de s’inscrire ici.

Sur d’autres plateformes spécialisées comme MUTO, qui récupère les matériaux de l’évènementiel professionnel, les matériaux sont totalement gratuits.

Le choix est plus restreint mais les arrivages changent très souvent et il y a parfois de véritables pépites, par exemple après la fashion week ou les grands salons industriels ou immobiliers. Pour pouvoir profiter des dons, il suffit de s’inscrire ici. Si votre structure est éligible, vous recevrez chaque semaine un email vous présentant les nouveautés disponibles (à Paris) ou bien, chaque mois, une proposition spontanée de matériaux, si vous êtes en région. 

Créez des partenariats locaux

Tisser des liens avec des entreprises locales, des chantiers de construction, ou des commerces qui pourraient avoir des matériaux dont ils souhaitent se débarrasser est une solution plutôt astucieuse. Ces partenariats peuvent généralement conduire à des acquisitions à coût réduit, voire dans certains cas, à des dons de matériaux.

Car on oublie souvent que la gestion des déchets est un véritable casse-tête pour les professionnels et que leur trouver une deuxième vie fait économiser pas mal d’argent à tout le monde. Ce type de démarche n’est pas forcément la plus facile à appliquer. Mais une fois lancée, elle vous permettra à la fois de créer des relations et surtout d’éviter la benne à de nombreux matériaux.


Vous pouvez également participer à des événements de réseautage local, des forums ou des groupes de discussion en ligne où les acteurs du réemploi partagent des informations sur les matériaux disponibles. Créer un réseau solide est une étape clé pour accéder à des matériaux de seconde main de qualité et développer l’économie circulaire à l’échelle locale.

Soyez créatifs dans l’utilisation des matériaux

Lorsque vous travaillez avec des matériaux, n’hésitez pas à adopter une approche créative et innovante pour leur donner une seconde vie. La personnalisation des matériaux peut non seulement ajouter une dimension unique à vos projets, mais aussi maximiser l’utilisation des ressources disponibles.

Les matériaux de seconde main viennent avec leur histoire et leur âme, c’est ce qui leur donne encore plus de valeur et un cachet qu’aura difficilement un matériau neuf sorti du magasin.


En renonçant à l’achat systématique de matériaux neufs, les associations et les acteurs de l’ESS peuvent jouer un rôle essentiel dans la promotion de pratiques plus durables. Les conseils mentionnés ci-dessus ne sont pas seulement des moyens de réduire les coûts, mais également des façons concrètes de contribuer à la préservation de l’environnement, en consommant plus durablement. En promouvant le réemploi, nous souhaitons favoriser des valeurs de créativité, de responsabilité sociale et de durabilité, pour un avenir plus respectueux de notre planète.

Merci à Coline Laurent de chez Muto pour sa contribution !

Articles similaires
8 mars 2024

Des WC reconditionnés vendus dans les agences CEDEO

CYCLE UP est particulièrement fier d’accompagner l’enseigne CEDEO dans sa démarche de développement de l’économie circulaire, avec la mise en marché à partir de l’hiver 2024 de produits sanitaires reconditionnés dans leurs agences d’Ile-de-France. Cette nouvelle collaboration démontre l’engagement concret…

groupe - résumé 2023
8 janvier 2024

Résumé de l’année 2023 chez Cycle Up!

Alors que la page de 2023 se tourne et que 2024 s’annonce pleine de promesses et de défis, nous sommes heureux de partager le bilan de l’année écoulée ! L’équipe Cycle Up a bien grandi ! Nous sommes ravis de…

Projet MURAT Acorus et Cycle Up
15 décembre 2023

Retour d’expérience sur un appel d’offre intégrant du réemploi : Acorus

Acorus, spécialisé dans de la réhabilitation, la maintenance, et l’entretien de bâtiments, revient sur sa collaboration avec Cycle Up dans le contexte d’un appel d’offres lancé par Elogie pour le projet MURAT. Elogie-Siemp est un bailleur social de la Ville…