Les solutions pour une conception réemployable

Bonnes pratiques Rédigé par : Team Cycle Up 8 septembre 2021

Si le réemploi futur est intégré dès la conception d’un bâtiment, les principaux freins qui entravent sa mise en place peuvent alors trouver une solution.

Localisation des gisements

  • Peu de connaissance des gisements disponibles (chantiers de déconstruction à venir, surplus de commandes…)
    Mais une mise à disposition facilitée des éléments réemployables grâce au BIM et connaissance à l’avance des gisements disponibles dans un bâtiment.
  • Peu de diagnostics ressources réalisés par rapport au nombre de chantiers de déconstruction.
    Cependant, la nouvelle loi Anti-Gaspillage et Économie Circulaire entraine l’obligation de réaliser un diagnostic Produit Matériaux Déchets à partir du 1er janvier 2022.
  • Peu de filières intermédiaires pour le stockage et le reconditionnement.
    Donc, une création de filières de réemploi pour tout type d’élément quand le nombre d’éléments déposés augmentera.

Inventaire et caractérisation des gisements

  • Seuls les matériaux visibles peuvent être diagnostiqués.
    En revanche, l’accessibilité des matériaux et la mise à disposition des documents de conception permettra de diagnostiquer tous les éléments d’un bâtiment.
  • Les matériaux de mauvaise qualité ou en mauvais état ne peuvent être réemployés sans une remise en état poussée.
    C’est pourquoi la mise en œuvre de matériaux durables composant les gisements de demain est primordiale.
  • Peu d’informations techniques disponibles sur les matériaux.
    Nous mettons donc à disposition des informations et fiches techniques des matériaux grâce aux éléments de suivi.

Dépose sélective pour un futur réemploi des matériaux

  • Les matériaux ne sont pas accessibles pour la dépose, les mises en œuvre de matériaux sont indémontables, ce qui entraîne un dépose sélective et un conditionnement complexe et long.
    Pour palier à cela, prévoir une conception démontable qui facilite les opérations de dépose sélective.
  • Stockage impossible sur le site.
    Le développement de plateformes de réemploi physique permet de répondre aux problématiques de stockage des matériaux.

Conception avec des matériaux de réemploi

  • Réemploi intégré trop tard dans le processus de conception.
    La solution, intégrer des démarches de réemploi dès les premières esquisses.
  • Pas de vue sur les ressources disponibles à long et moyen terme.
    Grâce aux maquettes BIM, une gestion des gisements à venir ainsi qu’une vision à long terme, sont possibles.
  • Aprioris esthétiques sur les matériaux de réemploi.
    Gisements de matériaux durables, conservant leur valeur esthétique. De plus les matériaux sont connus à l’avance.

Fourniture et remise en œuvre en vue d’un réemploi

  • Informations techniques non disponibles pour l’acquéreur.
    Donc, mise à disposition des informations et fiches techniques des matériaux grâce aux éléments de suivi.
  • Gisements non homogènes et en petites quantités.
    Concevoir avec des éléments normalisés sur un projet permettra d’obtenir des gisements futurs homogènes, conséquents et compatibles.
  • Offre et demande ne correspondent pas.
    Des plateformes numériques mettent en avant des gisements de matériaux disponibles (exemple : Cycle Up) ou des besoins spécifiques (exemple : Plateforme Looping).
  • Difficultés assurantielles et juridiques.
    Les démarches assuraantielles sont simplifiées par des gisements de matériaux conçus pour le réemploi.
Articles similaires
18 juillet 2024

Un nouvel atelier de reconditionnement près de Lyon avec Eiffage Construction, Demcy et Item

Dans un effort concerté pour répondre aux défis de l’économie circulaire et du réemploi, Cycle Up, Eiffage Construction, Demcy et ITEM s’associent pour lancer un atelier de reconditionnement de matériaux de déconstruction à Rillieux-la-Pape (69). Cet espace, d’une superficie de…

12 juillet 2024

Une deuxième Grande Boucle du Réemploi en Région Rhône-Alpes

À la suite du succès de la première édition de notre opération de sensibilisation au réemploi, réalisée auprès des acteurs de Bretagne à l’automne 2023, nous avons décidé de renouveler cette opération en 2024 en territoire rhodanien. Pourquoi une Grande…

Projet 35 capucines
20 juin 2024

Retour d’expérience d’un projet de réemploi par une entreprise de construction : le projet 35 Capucines

Brian NKONKI MIKANDA, Ingénieur travaux chez Fayat, une grande entreprise de travaux en bâtiment, a accepté de répondre à nos questions dans le cadre d’une collaboration avec Cycle Up sur le projet de rénovation Capucines. Un chantier sur lequel Fayat…