Construire une stratégie de réemploi

Bonnes pratiques Rédigé par : Olivia COLLE 8 décembre 2021

Mesurer son impact pour agir sur son empreinte carbone grâce au réemploi

Trouver le bon support pour formaliser un programme d’objectif cadre

Nous venons de voir qu’il est possible d’inscrire des engagements en matière d’économie circulaire et de réemploi au sein de sa démarche RSE, des chartes internes de qualité environnementales. Ces engagements seront le socle de la construction d’un plan d’actions qui traduira ces engagements sur le plan opérationnel.


L’avantage
de ce type de document est de permettre aussi bien de formuler des objectifs sur des horizons lointains que de fixer des échéances de résultats à plus court terme. La limite, à contrario, est que sans plans d’actions pour déployer la généralisation du réemploi, ce type de programme d’objectif peut rester « lettre morte », a fortiori au sein d’une organisation complexe, souvent éclatée en plusieurs filiales ou activités, au sein desquelles les chefs de projets sont nombreux. Il est alors indispensable de se poser les questions du niveau d’objectif sur lequel s’engager, de son pilotage, et du plan d’action interne qui permettra d’impulser la démarche et de la rendre pérenne au sein de son organisation.

Mener une étude de flux à l’échelle d’une ou plusieurs filiales

Comme pour le bilan carbone, pouvoir quantifier et maîtriser les impacts environnementaux liés à la construction, à l’échelle de leur entreprise, devient un enjeu important pour les maîtrises d’ouvrage.

Avant d’établir des objectifs la première étape est d’identifier la répartition des flux entrants et sortants de matière et d’énergie au sein des différentes filiales ou des opérations. Une étude de flux permettra de connaître les externalités actuelles de l’entreprise dans le cadre de ses chantiers en fonction de l’activité de ses différentes filiales. A partir de cet état des lieux, elle pourra établir des objectifs à court, moyen et long terme, et établir des priorités selon ses différents pôles d’activité.

Projection de la réduction des Émissions de CO2
Exemple de projection de la réduction des Émissions de CO2 pour une activité de promotion et des leviers d’amélioration

Échelonner les objectifs pour construire une vision sur le long terme

Les objectifs doivent être ambitieux afin d’être moteurs d’une transition vers la généralisation, tout en préfigurant d’un plan d’action réalisable. Sur le long terme, une cible peut être définie par filiale ou pôle d’activité comme le montre le timeline ci-dessus, qui illustre les actions qui peuvent être mises en place et leur niveau de contribution à la réalisation de cet objectif.

Fixer des objectifs de manière échelonnée permet de s’inscrire dans un programme d’objectifs réalistes, qui permet la montée en compétence dans le temps et l’intégration progressive des outils et processus liés à la démarche. Décliner des objectifs de moyens, à commencer par la systématisation du diagnostic ressources aux projets à partir, par exemple, d’un seuil critique de surface ou d’un montant de travaux est un bon point de départ. Pour aller plus loin, des objectifs de résultats peuvent ensuite être déclinés et combinés à grande échelle, sur la base de plusieurs indicateurs.

Exemple d’objectifs en faveur du réemploi pouvant être intégrés au sein de la démarche RSE échelonnés en trois temps

Contenu rédigé par Olivia COLLE et Coline BLAISON

Articles similaires
Projet 35 capucines
20 juin 2024

Retour d’expérience d’un projet de réemploi par une entreprise de construction : le projet 35 Capucines

Brian NKONKI MIKANDA, Ingénieur travaux chez Fayat, une grande entreprise de travaux en bâtiment, a accepté de répondre à nos questions dans le cadre d’une collaboration avec Cycle Up sur le projet de rénovation Capucines. Un chantier sur lequel Fayat…

expo galerie cycle up
4 juin 2024

Les lauréats du concours Cycle Up 2024

« Le réemploi transitoire » Fin mai s’est terminé la 4ᵉ édition de notre concours à destination des étudiants et jeunes diplômés en architecture, design ou ingénierie autour de l’upcycling. Le thème de cette année : le réemploi transitoire ! Inspiré de…

28 mai 2024

Définir et traduire une stratégie de réemploi sur un projet d’aménagement

À travers des projets de renouvellement urbain, de réhabilitation de friches et de fabrication des quartiers, les aménageurs sont initiateurs de nombreuses transformations du territoire. Leur position permet une visualisation globale des flux de matériaux à différentes échéances et échelles…