Cycle Up

Charte éthique

1. Introduction

En accès libre pour tous les professionnels, cycle-up.fr a été conçue pour optimiser la rencontre de l’offre et de la demande en matériaux de réemploi et pour mettre en relation les acteurs de la filière : propriétaires, maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, démolisseurs et constructeurs. Elle recense l’ensemble de leurs matériaux disponibles et référencés selon leurs possibilités de réutilisation : produits de dépose, surplus de chantier, chutes de pose, invendus ou surplus de négoce ; quel que soit le stade de la vie de l’immeuble construction, rénovation déconstruction.

La plateforme est également un lieu d’innovation et de pédagogie : un espace dédié intègre des exemples illustrés de réemploi, des bibliographies, des fiches pratiques et invite designers, ingénieurs et architectes à proposer de nouveaux concepts de valorisation. Cycle-up.fr a déployé un ensemble de solutions pour la sécurisation juridique, assurantielle et opérationnelle des transactions. Par ailleurs, la logique de plateforme permet la mise en avant d’une communauté de partenaires experts et engagés dans l’économie circulaire de manière à offrir une gamme complète de solution, depuis l’expertise scientifique jusqu’aux opérations logistiques.

Cycle Up s’inscrit dans une logique de développement social et territorial, recensant des entreprises locales et des sociétés d’insertion (SIAE, structure d’insertion par l’activité économique). Les clefs du succès se cachent dans la coopération, la transparence, la fiabilité et la valorisation des externalités sociales et environnementales aux côtés des performances économiques du modèle. Les règles de la commande publique et les pratiques d’achat doivent largement évoluer pour sortir l’économie circulaire du champ de « l’innovation sympathique et créative » vers un modèle développement économique locale et de solution opérationnelle à la maitrise des budgets dans une logique « bas carbone ».

La base de notre positionnement d’intermédiaire de transaction sur un marché émergent de l’économie collaborative nous appelle à affirmer des valeurs fortes qui dirigent les modalités opérationnelles quotidiennes autant que les orientations stratégiques de Cycle Up :

  • L’intégrité
  • L’humanisme
  • L’excellence et l’innovation
  • L’esprit de collaboration et de transparence

2. Valeurs et principes d’actions

2.1. Intégrité

L’intégrité est une valeur fondamentale de Cycle Up et elle est primordiale dans la manière de mener les affaires :

  • Nous faisons ce que nous nous sommes engagés à faire,
  • Nous prenons des décisions sur des bases justes,
  • Nous faisons preuve de transparence, d’honnêteté et de franchise.

L’intégrité est véhiculée par chaque salarié et elle guide nos pratiques professionnelles et commerciales. Elle assure la transparence de notre communication et fonde la relation avec nos partenaires.

L’intégrité nous incite à assumer notre rôle d’entreprise responsable : nous avons le souci constant de l’impact activités sur notre environnement écologique, social, industriel, et culturel.

2.2. Humanisme

Les femmes et les hommes sont au centre des préoccupations de Cycle Up, qui fait le choix du management par les valeurs. Nos actions et nos pratiques opérationnelles sont tournées vers le bien commun et la volonté de respecter et de développer des solutions valorisantes pour les hommes et les femmes, au service des grands enjeux de société. Le développement durable, le développement collectif des talents et des compétences, le partage de la connaissance et l’insertion professionnelle sont des objectifs intrinsèques de nos activités opérationnelles. Nous veillons à prévenir toute action ou comportement au sein de l’entreprise qui pourrait avoir des incidences négatives sur le respect des droits de l’Homme par l’application d’une politique d’entreprise responsable et d’une application rigoureuse de la règlementation.

2.3. Excellence

La recherche de l’excellence traduit notre volonté d’amélioration continue de nos services et méthodes de travail pour faire face aux enjeux du développement de notre activité et du rayonnement de l’économie circulaire dans les secteurs de l’immobilier et de la construction. Nous devons exceller dans la qualité et la compétitivité de nos produits et services.

2.4. Innovation

L’innovation caractérise le positionnement stratégique de l’entreprise. Elle est basée sur l’avance technologique, les approches collaboratives et la différenciation de nos produits et services. La démarche marketing, la relation client, l’intelligence économique, les compétences internes de nos experts et chargés de projet ou de clientèle, notre capacité d’autofinancement sont autant de moyens concourant au succès de l’innovation et à son déploiement opérationnel rapide au profit de nos clients et partenaires.

2.5. La maîtrise des processus

Nos processus internes doivent être sous contrôle et les procédures internes doivent être respectées par des équipes coopératives et réactives pour sécuriser l’élaboration de nos offres commerciales, puis la négociation et la conclusion de nos contrats. Les engagements pris (calendaires, financiers, techniques) doivent être tenus. Les bilans de nos opérations doivent être effectués rapidement et tous les écarts constatés doivent faire l’objet d’actions correctives concertées.

2.6. Collaboration et transparence

L’économie circulaire reposant sur des principes de collaboration occasionnelle et opportuniste dans un secteur concurrentiel, il est capital d’exécuter nos opérations et d’opérer nos solutions dans une logique d’équilibre et de transparence sur les modalités. Ainsi, Cycle Up rend public les règles opérationnelles et ses processus de calcul du carbone ou de ses commissions, de manière à fiabiliser l’ensemble des parties prenantes dans une logique de collaboration éclairée et équilibrée. Les conditions générales de services, conditions de vente ou mode de calculs liés aux activités de la plateforme sont publics et accessibles en ligne.

3. Comportement

3.1. Le respect des lois et des réglementations

Chaque salarié de Cycle Up se conforme aux lois et réglementations du pays dans lequel il travaille. Il veille à connaître les dispositions concernant son activité.

3.2. La sincérité des données comptables, des informations et des indicateurs

Chaque salarié qui, dans le cadre de sa fonction, est conduit à enregistrer ou à faire enregistrer des données comptables ou financières, à calculer et transmettre des indicateurs ou à gérer et diffuser toute autre forme d’information, s’engage à fournir des informations fiables et sincères. En particulier, les charges et les produits constatés dans chaque activité doivent être le strict reflet de l’activité et être remontés conformément aux principes comptables en vigueur et aux normes de gestion arrêtées par la société.

3.3. Le respect des droits fondamentaux

Chaque salarié contribue aux engagements de Cycle Up en matière de respect des droits humains fondamentaux, tels que le droit à la dignité et le droit au respect de la vie privée. Il s’engage notamment à ne pas faire travailler illégalement des enfants, à ne recourir à une aucune forme de travail forcé et à autoriser la liberté d’association et de représentation. Il veille à assurer le respect de ces droits dans son domaine de responsabilité et demande à ses partenaires ou fournisseurs d’avoir le même niveau d’exigence.

Chacun s’engage à ne pratiquer aucune discrimination dans les relations de travail, en particulier fondée sur le sexe ou l’âge, les origines raciales, sociales, culturelles ou nationales, les activités syndicales, le handicap, les opinions politiques ou religieuses.

3.4. Le respect des règles de santé et de sécurité

Chaque salarié connaît, respecte et fait respecter les règles de sécurité applicables. Il prête une attention particulière aux conditions de travail et au bien-être de toutes personnes présentes dans ses bureaux ou ses lieux d’intervention. Trois comportements doivent guider l’action de chacun en matière de prévention :

  • L’exemplarité, en appliquant à soi-même et en faisant appliquer sans complaisance les règles de sécurité,
  • La vigilance, en étant en permanence en éveil et sans compromis pour identifier les risques, puis les maîtriser,
  • La réactivité, en exigeant que toute situation à risque soit traitée sans délai.

3.5. Le respect du client

Cycle Up veille à ce que les engagements pris dans les offres soient réalistes. Le respect des procédures de contrôle doit le permettre. Lorsque les engagements pris sont contractualisés, ils doivent être tenus. Chaque salarié contribue à assurer aux clients de Cycle Up des solutions et des services de qualité garantissant un haut niveau de sécurité, de fiabilité et de performance environnementale. Il respecte scrupuleusement l’ensemble des standards et bonnes pratiques mises en place afin de prévenir, détecter, et corriger tout défaut de sécurité. Tous les salariés doivent veiller à ce que les engagements pris à l’égard des clients soient respectés (engagements techniques, calendaires, financiers, de qualité et de service, etc.).

3.6. L’indépendance

Chaque salarié évite toute situation de conflit d’intérêt. Cette situation se produit lorsqu’un salarié, l’un de ses proches ou alliés, est susceptible de tirer profit personnel d’une transaction menée au nom de Cycle Up, avec des clients ou fournisseurs notamment. En particulier, chaque salarié s’interdit toute prise d’intérêt chez un fournisseur ou un client, sauf si elle est effectuée par l’achat de titres côtés dans le cadre de la gestion d’un portefeuille de titres et dans le respect des règles interdisant l’utilisation d’informations privilégiées. Il sélectionne les fournisseurs dans le respect des intérêts de la société et de ses clients, sur la base de choix clairs et de critères objectifs. Il privilégie les intérêts de Cycle Up et de ses clients lors des négociations avec les fournisseurs, dans le respect de la loi et de l’équité.

3.7. Les pratiques professionnelles adaptées

Chaque salarié de Cycle Up s’interdit toute pratique de corruption telle que verser ou accepter des pots de vin ou des paiements de facilitation, consentir des avantages indus à un agent public ou une personne privée. Il s’interdit toute pratique anticoncurrentielle telle qu’entente ou abus de dépendance économique. Préalablement à toute relation contractuelle avec un partenaire commercial au-delà des seuils définis dans nos procédures internes, le salarié doit engager un processus de vérification méthodique et documenté.

3.8. La limitation des cadeaux et invitations

Chaque salarié respecte les principes d’intégrité et de loyauté dans ses rapports avec les clients ou les fournisseurs. Il s’interdit de solliciter tout cadeau directement ou indirectement. Il refuse tout cadeau dont la valeur excède les usages courants ou serait de nature à lui faire perdre son indépendance. Cette règle s’applique également à toute invitation aux séminaires ou voyages non justifiés par des raisons professionnelles. Toute remise de cadeau doit être autorisée par la Direction Générale. Chaque salarié de Cycle Up veille à ne pas utiliser son statut ou son autorité pour obtenir des passe-droits ou des avantages particuliers.

3.9. La protection des actifs

Chaque salarié est responsable de la bonne utilisation des biens et des ressources de la société ou mis à disposition par des tiers dans le cadre de ses activités, qui doivent rester exclusivement destinés à un usage professionnel. Il utilise ces actifs dans le cadre de sa mission, conformément aux règles et procédures en vigueur au sein de la société et prend toute mesure pour prévenir leur détérioration, leur vol ou un usage non autorisé par des tiers. Il s’engage à protéger Cycle Up contre les risques de fraude ou de détournement d’actifs, en mettant en oeuvre les contrôles nécessaires dans son domaine de responsabilité.

3.10. Le respect de la confidentialité

Chaque salarié prend, selon les règles et procédures en vigueur dans l’entreprise, les mesures nécessaires pour protéger la confidentialité des informations dont il dispose. Ces informations peuvent concerner de nouveaux projets, des données stratégiques, industrielles, opérationnelles, financières, sociales, etc. ou d’une manière générale toute information dont la divulgation pourrait être contraire aux intérêts de Cycle Up et de ses clients et partenaires.

3.11. La non interférence avec des activités politiques et religieuses

Chaque salarié ayant des activités politiques le fait à titre privé, en dehors des lieux et du temps de travail. Dans le cadre de ces activités, s’il mentionne son appartenance à Cycle Up, il doit clairement indiquer qu’il ne le représente en aucune façon. Par ailleurs, Cycle Up ne contribue pas au financement des partis politiques. Les pratiques religieuses que peuvent avoir les membres du personnel s’exercent exclusivement en dehors des lieux et du temps de travail, sauf autre obligation légale.

Sébastien Duprat
Directeur général