Quels sont les matériaux et équipements les plus faciles à réemployer ?

Bonnes pratiques Rédigé par : Linda Chanussot 22 mars 2022

Le secteur du bâtiment et de l’immobilier est le plus gros producteur de déchets, responsable d’environ 70% des déchets générés en France. Chaque année, le secteur produit 240 millions de tonnes de déchets, dont 37 millions pourraient encore vivre une seconde vie.

Alors que les ressources se raréfient et que la nécessité d’un fonctionnement bas-carbone s’impose à tous, les déchets non valorisés du BTP représentent un gisement extraordinaire de matériaux et produits de construction déjà disponibles. Le recours à des matériaux de réemploi, issus de la déconstruction, constitue une des réponses pour limiter l’impact carbone du bâtiment.

Malheureusement, on estime que le réemploi concerne moins de 1% des matériaux de construction utilisés en Europe. Pourtant, certains éléments de bâtiments déconstruits sont extrêmement simples à réemployer ! Cycle Up vous partage quelques astuces sur ces matériaux les plus faciles à réutiliser et réemployer.

Le réemploi dans le bâtiment ne concerne pas que les matériaux techniques !

De plus en plus de projets se construisent en remplacement de vieux bâtiments existants, que ce soient des bureaux comme des habitations. Toutefois, de nombreux éléments issus de la déconstruction ne sont pas des produits qui nécessitent de connaissances spécifiques ou particulières pour être réinstallés et/ou réutilisés. Ils peuvent ainsi facilement trouver une seconde vie avec le réemploi.

Les luminaires d’occasion

Les structures d’éclairage sont des éléments rarement repris dans des projets de construction de remplacement, or ce sont souvent des éléments en très bon état qui peuvent être réutilisés dans des bureaux (appliques, hublots, dalles LED) comme dans des habitations (suspensions, spots). Dans ce dernier cas, il suffit en général de remplacer les sources lumineuses afin de rester en ligne avec les standards actuels.

Les revêtements de sol issus du réemploi

Qu’ils soient issus de la déconstruction ou de surplus de commande et fin de série, parquet, carrelage ou moquette sont d’excellents matériaux de réemploi : Cycle Up a développé plusieurs partenariats avec des sociétés spécialisées, avec pour objectif de proposer des produits reconditionnés en quantités suffisantes pour l’aménagement de grandes surfaces.

Le parquet est par exemple un élément très simple à réemployer s’il est bien déposé : un simple ponçage avant d’être verni ou vitrifié vous permettra d’avoir un sol comme neuf et qualitatif à moindre coût.

Le mobilier et les accessoires de bureaux de seconde main

Même si du mobilier de bureau est en très bon état, il est difficilement transportable et stockable en grande quantité, c’est pourquoi il est souvent mis à disposition ou donné lors des déconstructions. C’est pourtant un équipement de réemploi très intéressant pour de nombreuses petites entreprises au budget restreint et souhaitant favoriser le réemploi et la seconde main : bureaux, chaises, fauteuils de bureaux, tables de réunion…

 Il en est de même pour les nombreux accessoires spécifiques à des lieux de travail : casiers, armoires, portemanteaux, tableaux, distributeurs de papier ou de savon, miroir etc…

Les produits durables sont les plus propices au réemploi

Les équipements sanitaires

Les équipements sanitaires comme les vasques, lavabos ou même blocs WC, habituellement en porcelaine, céramique ou résine synthétique, sont des éléments très solides qui s’abîment très peu dans le temps. Un nettoyage industriel ou professionnel suffit donc généralement à les rendre en parfait état et idéaux pour le marché du réemploi.

Les radiateurs

Alors que le chauffage électrique est fréquemment privilégié dans les chantiers d’immeubles ou de logements neufs, les radiateurs en fonte sont des produits régulièrement envoyés directement dans les filières de recyclage du métal. Ce sont pourtant des produits à très longue durée de vie, facilement réemployable et qui peuvent paraître comme neufs avec un simple coup de peinture.

Les matériaux et équipements techniques à forte valeur

Cycle Up est une plateforme B2B : nous ne vendons qu’aux professionnels afin de ne pas mettre en circulation des produits à risque pour des non-experts qui ne sauraient pas les installer ou les utiliser. Pour des produits à forte valeur, l’économie réalisée entre un produit de réemploi en excellent état versus un produit neuf peut alors être particulièrement intéressante.

Nous proposons également des produits issus de surplus de chantier d’état neuf à des prix très attractifs.

Par exemple :

  • chauffe-eaux et chaudières
  • climatiseurs
  • armoires électriques
  • groupes électrogènes
  • moteurs d’ascenseur ou d’équipement technique

Ces éléments, souvent volumineux, complexes et avec un fort impact carbone lié à leur fabrication, peuvent ainsi prolonger fortement leur durée de vie grâce au réemploi.

Les produits non-visibles sans valeur esthétique

Dans un chantier, de nombreux produits ou matériaux répondent à des besoins techniques spécifiques ou disposés dans des locaux inaccessibles, et ne sont pas ou peu visibles pour les utilisateurs finaux du bâtiment.

Le réemploi est particulièrement approprié pour ce type de matériaux, qui peuvent parfois être difficiles à approvisionner en neuf et qui représentent une part de déchets importante d’un bâtiment déconstruit.

  • faux plancher
  • chemin de câbles
  • dalle sur plot en toiture
  • interrupteur et prise
  • Bloc porte et quincaillerie
  • détecteurs de mouvement

Cycle Up propose toute l’année ce type de produits, avec comme objectif de les sauver de la benne et de permettre aux nouveaux chantiers d’avoir un impact carbone plus limité.

Découvrez nos offres de matériaux issus du réemploi ici contribuer à prolonger la vie de nombreux produits et équipements !

Articles similaires
schema diag
2 décembre 2022

Comment entamer une démarche de réemploi suite au diagnostic PEMD ?

Comme décrit dans l’article “ Qu’est-ce que le diagnostic PEMD et quelles sont ses évolutions réglementaires ? » , le diagnostic PEMD devient réglementaire à partir du 1er janvier 2023 pour toute déconstruction ou rénovation significative de plus de 1000 m²….

22 novembre 2022

Qu’est-ce que le diagnostic PEMD et quelles sont ses évolutions réglementaires ?

L’évolution règlementaire prévue pour 2023 concernant le passage du diagnostic déchets au nouveau diagnostic Produit-Équipement-Matériaux-Déchet (PEMD) peut être confusante pour les acteurs du bâtiment. Nous vous proposons d’y voir plus clair en vous présentant les changements à venir pour le…

28 octobre 2022

Le grand plongeon dans le réemploi du Stade Nautique de Châtillon Malakoff

Dans le cadre de la déconstruction reconstruction du stade nautique intercommunal de Châtillon Malakoff, la maîtrise d’ouvrage Vallée Sud- Grand-Paris a souhaité intégrer une démarche de réemploi au projet. Retour sur une mission ambitieuse et passionnante pour un bâtiment qui…