Réemploi et détournement d’usage

Bonnes pratiques Rédigé par : Ellie Dana 4 juin 2020

De façades de bureaux à…

Construit à Suresnes (92) dans les années 70, ce bâtiment d’activité France Telecom, désormais obsolète, va prochainement vivre une nouvelle jeunesse en tant qu’immeuble de bureaux.

Article Dauchez Payet
Façade existante

Dans le cadre du diagnostic réemploi avant curage réalisé sur l’opération, l’équipe de conception a jugé pertinent de mettre à disposition certains matériaux sur la plateforme de réemploi Cycle Up (Eclairage, faux plafond, plancher technique, etc.). Cette démarche de réemploi vise plusieurs exigences :

  • Répondre aux exigences du label HQE Bâtiment Durable.
  • Identifier les matériaux qui méritent une dépose fine avant curage.
  • Limiter la quantité de déchets en évitant la mise en déchetterie.
  • Garder une trace de l’histoire du projet en utilisant une partie des matériaux existants.
  • Proposer sur les plateformes de réemploi des matériaux encore en bon état.

…Aménagements paysagers

Article Dauchez Payet
Futures assises/jardinières/protection d’arbres…

L’élément marquant qui retient le plus l’attention de ce bâtiment est la façade, typique de cette architecture des années 70, qui à l’instar de la Défense ou de Cergy-Pontoise a connu l’avènement des panneaux de béton préfabriqués. Ici, les ouvertures très particulières, petites et arrondies, ne permettent plus un apport de lumière suffisant.

Les 150 panneaux seront donc déconstruits et peuvent désormais connaitre une seconde vie. L’AMO Environnement (Dauchez Payet*) a proposé un détournement d’usage sous forme d’assise/jardinière/protection d’arbre. Toute personne intéressée pour un aménagement paysager de ce type peuvent donc prendre contact avec l’équipe pour connaître les modalités de mise à disposition.


*Spécialisée depuis 2003 en construction durable des bâtiments tertiaires, Dauchez Payet réalise pour les principaux acteurs de cette filière des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage HQE, d’ingénierie de la performance environnementale et de conception paysagère. Chez Dauchez Payet, le réemploi est perçu comme un nouveau champ d’investigation créative, à mi-chemin entre l’atteinte des objectifs de valorisation des déchets encadrés par les certifications environnementales et la volonté de construire des environnements qui ont une histoire.

Articles similaires
21 juillet 2022
Retour d’expérience sur un projet de réemploi : aménagement de bureaux

Thomas Mathieu, directeur de l’agence d’événements digitaux, Bisons.io, nous parle de son expérience récente d’un projet de réemploi. Alors que sa société commence à grossir, Thomas trouve des bureaux de 160m2 au centre de Lyon. Cet espace, historiquement des locaux de médecine du travail, nécessite beaucoup de transformation avant de devenir des bureaux pour les…

7 juin 2022
Les lauréats du concours Upcycling 2022

« Matériaux immortels – réanimons la matière » Cycle Up lançait début 2022 un concours à destination des étudiants et jeunes diplômés en architecture, design ou ingénierie autour de l’upcycling. Le principe ? Proposer un équipement d’ameublement ou d’aménagement détournant ou assemblant au minimum l’un des 3 matériaux suivants, et ce dans une démarche de réemploi ou…

3 mai 2022
Le réemploi, la solution aux pénuries de matériaux à venir 

Le secteur du bâtiment est depuis plusieurs mois durablement impacté par des problèmes d’approvisionnement. Retards de chantier, pénurie longue de certains matériaux et inflation généralisée font désormais partie du quotidien et impose au secteur de bâtiment de repenser son mode de fonctionnement. Ainsi, certains acteurs de la filière, dont Cycle Up, sont convaincus que cette…